Les non muses du sud 1

Bon, le Syndic est loin, à 6 heures de
train minimum de la capitale, l'ombre de Bécassine plane certes
encore sur moi, mais je sens que déjà, sa force obscure a pris un
côté plus lumineux. On a posé nos valises pleines d'été, avec au
programme, mariage, soleil, chaleur, mer, piscine et… écriture.

Lundi, heure de la sieste. J'extrais de
mon disque dur l'intransigeant programme que je me suis bâti,
résistant à l'envie d'aller pioncer avec le roman que j'ai démarré
hier (Quitter le monde, de Douglas Kennedy), le genre de littérature
facile (pas du tout Syndic) mais captivante (donc vraiment pas du
tout Syndic). J'ouvre l'ordinateur, le pépère est couché, on
entend certes ses cris dans le lointain mais il a un père, et le
père va se lever pour le raisonner (il fait chaud, tout le monde
dort, c'est le sud).

  • Dis, tu peux me mettre sur l'écran
    une feuille blanche comme toi pour que je peux écrire comme toi…


Juju, la cousine du pépère, 9 ans.
Qui donc, ne fait plus la sieste. Qui donc, s'ennuie. Qui donc, a
emprunté l'ordi de pépé Jean pour, me dit-elle, écrire une poésie
pour sa maman. Ok, ok… Clic clac, voilà la feuille vierge, merci
Mimi, et que chacune s'en retourne à son écran.

  • Maman, pas dodo, pas gros dodo…

Le pépère a surgi. A escaladé son
lit et s'est planté devant moi, un ours dans chaque main. Pas devant
son père, qui surfe pourtant depuis deux heures sur ses sites de
nerd, ou sa mémé, à la retraite donc pleine de temps perdu, non,
sa mère, moi donc.

Ne pas s'énerver, après tout c'est
les vacances. Tout le monde doit trouver son rythme. Zébulon ne
connait pas cet endroit, il a du mal à trouver le sommeil, c'est
normal. Je le recouche donc dans des hurlements accompagnés de coups
(mais ne jamais, jamais, secouer un bébé) non sans lancer au
passage à son père, un rageur, la prochaine fois, c'est toi qui te
lèves le cul!

Je rassois le mien. Au programme,
avancer sur la nouvelle de la reine pouffe qui ayant pris du
distilbène mis au monde la royale pétasse princesse mais stérile.
Une étude des relations mère-fille au travers le filtre d'une
culpabilité complexe puisque sans distilbène, la fille n'existerait
sans doute pas et que…

  • Ra zut comment que ça marche donc
    ça?

La tante Josette, à quatre pattes sur
le carrelage, devant le lecteur de DVD et la télé. Avec, collé à
son flanc, le cousin du Zébu, Pierrot, 3 ans, inapte à la sieste en
ce jour et braillant…

  • Veux les tits cohons! Veux les tit
    cochons!

  • Ra zut mon poussin… à la
    maison, c'est Lulu, ma petite-fille, qui sait le faire marcher… à
    8 ans, elle en sait bien plus que moi sur la technique… Mimi!
    Mimi! Tu veux pas venir voir?

En soupirant, je me lève. A mon tour,
avec mon gros ventre et le Zébu II qui cogne dedans, je me penche
sur la Technique. Le néant. Pas de on, off. Rien. Comprends pas. Je
ferai bien appel à A mais outre qu'il boude suite à ma remarque
déplacée (je m'occupe au moins autant que toi du Zébu), il a
obtempéré et est parti se coucher avec le Zébu, son ordi sur le
ventre, prêt à s'y remettre dès que le petit aura baissé les
stores.

Finalement, Juju, appelée en renfort,
réussit à enclencher la maudite machine. Décibels 100000.
Impossible de baisser, la télécommande a disparu. Pas grave, je
retourne m'asseoir et je mets mes boules quiès. Clop.

  • gnnn…ffft…yuuyu…

Je lève la tête. Assise en face de
moi, tante Josette, retraitée de l'Education nationale, 65 ans
d'âge. Ne fait donc elle non plus pas la sieste et donc, s'ennuie et
me parle. En soupirant, j'enlève mes boules quiès.

  • … à la maison, c'est vrai que
    c'est lulu qui toujours s'en occupe… parce que lulu, à 8 ans,
    elle a une intelligence des plus scientifiques, ça se voit tout de
    suite… les lettres, elle fait le minimum (A-) mais pour ce qui est
    des maths… elle a un QI supérieur à la moyenne (120) et sans
    être une génie, elle a une aptitude indéniable à la théorisation
    et à l'application de données qui…

Etc, etc. Au bout de dix minutes, tata
Josette s'en va trouver une autre victime (la mère de A qui repasse
le linge au sous-sol en paréo catalan). Personne en vue… Pierrot
est devant les tits cohcons, sa soeur a renoncé à la poésie pour
s'édifier elle aussi à la morale des gorets, le reste, dort, je
vais donc pouvoir m'y mettre.

Alors… la princesse pouffe était
très malheureuse avec son utérus en forme de cylindre. C'était pas
de veine, être née princesse mais avec un tel organe reproducteur
qui…. Mais quelque chose soudain me dérange.

Après m'avoir tournée plusieurs fois
autour avec son vélo, la cousine Juju s'est assise derrière moi et
fixe mon dos, ou mon écran, je ne sais pas, mais ça me pa-ra-ly-se.
Les tits cochons ne cochonnent plus, son frère s'est endormi sur le
canapé et…

  • Je m'ennuie… chais pas quoi
    faire… qu'est-ce que je peux faire…

Je crois entendre la réplique de la
pouffe Bardot dans le mythologique (et néanmoins barbant) Godard,
Pierrot zinzin. Juju ne dit rien mais elle le pense si fort…

  • Va manger une glace, je lui
    suggère au bord de la crise de nerfs, allonge toi ensuite un peu
    avec le livre qu'on t'a offert et après, à 18 h 00, on ira
    nager…

En soupirant, elle part s'empiffrer de
ce qui doit être sa sixième glace en ce jour. Bravo Mimi, tu auras
l'obésité de cette enfant sur la conscience.

Dix minutes de calme où je parviens à
écrire une page. Soudain…

  • Hunnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn…

La sirène incendie! La putain de
sirène de l'équipe de pompiers du coin, qui raffolent, paraît-il
l'actionner à la moindre alerte. Chat bloqué dans un arbre, mégot
de deux mois d'âge volant au vent, poule écrasée sur la nationale,
petite vieille catalane à fichu noir piquée par une guêpe…

  • Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin!

Les deux garçons braillent, réveillés
en sursaut (tandis que A et tante Josette, finalement vaincue par la
chaleur, dorment profondément). Je referme en soupirant mon
ordinateur. Pas grave, j'écrirai mieux à la rentrée, chez moi.
J'aurais tout plein de temps à moi, dans le grand calme de
l'appartement à l'heure où le bébé fera sa sieste de 4 heures et
que le Zébu sera de garde parmi les siens, mais oui, mais oui…

One comment on “Les non muses du sud

  1. Reply ln22 Juil 14, 2010 09:17

    hi hi hi quand y\’a du soleil et de la chaleur …………….;; ben y\’a du soleil et de la chaleur ! profites sans culpabiliser !

Leave a Reply